La sophrologie pédagogique

La sophrologie pédagogique est une approche de la sophrologie initiée en Suisse par l’École Internationale de sophrologie pédagogique fondée par Gérard Duruz en 1975. Elle vise à acquérir, à travers un apprentissage progressif, l'art des techniques de sophrologie dans un but de maîtrise personnelle de ses propres ressources. Ces techniques, dont la relaxation auto-concentrative est la base, sont issues des recherches physiologiques et psychanalytiques occidentales (Edmund JacobsonTraining autogène de Schultz, hypnose), mais aussi des connaissances orientales des états modifiés de conscience (issues du Raja Yoga).

 

La sophrologie pédagogique a été enseignée pendant plus de 20 ans à un très large public francophone ainsi qu’en entreprise. Elle a notamment été adoptée parl’Institut Suisse de Police dans le cadre de la gestion du stress et elle a également fait l’objet de plusieurs interventions à l’O.N.U dans le même objectif. Elle a fait l’objet d’interventions dans plusieurs grands Centres Hospitaliers de la région Alsace ainsi que pour plusieurs entreprises dans le cadre de la gestion du stress et de l’efficience personnelle.

 

******

 

OBJECTIF : L'AUTONOMIE

L'objectif est avant tout éducatif existentiel. L'aspect pédagogique sous entend l'acquisition d'une grande autonomie et d'une maîtrise profonde des techniques afin de maintenir la vigilance nécessaire face aux dérives du mental et une améliorer concrètement son bien-être quotidien.

 

MÉTHODE DU TRAINING SOPHROGÈNE

Le Training sophrogène ou entrainement de l'Esprit, fait l'objet d'une méthodologie à la fois scientifique et relevant de la phénoménologie. Elle est la méthode utilisé par l’École du Training Sophrogène pour explorer et instaurer l'autonomie.

 

La méthode s'appuie sur la découverte et la Connaissance de soi par ses propres expériences personnelles. Elle est progressive et alimenté par des des pratiques multi-millénaires exposées scientifiquement. Cette approche est tournée dans un premier temps vers l'acquisition des mécanismes qui sous-tendent un type de relaxation naturelle très profonde similaire aux phases paradoxales du sommeil. Dans un deuxième temps on utilise la relaxation profonde comme moyen progressif d'investigation de son propre contenu inconscient (d'un point de vue de la phénoménologie).

 

La différence principale avec l'approche thérapeutique est que les effets recherchés ne sont pas le fait du praticien, mais de la pratique de la méthode par le requérant lui-même. En effet, La Sophrologie non pédagogique est basée sur l'accompagnement par un sophrologue d'un patient pour une intervention thérapeutique ou prophylactique. Dans ce cas le praticien utilise les techniques de sophrologie dans un mode inductif. Le patient n'a pas besoin d'acquérir la technique pour qu'elle produise des résultats. Même si l'objectif est proche, l'approche pédagogique doit passer cependant par un apprentissage soutenu pour réaliser physiquement et mentalement l'intégration des techniques dans un but d'autonomie (principe pédagogique).

 

Pour parvenir à cela, la faculté de concentration doit être impérativement accrue. Elle correspond au « muscle » nécessaire pour se maintenir dans la conscience de l'exercice (et non pas dans ses préoccupations ou ses histoires personnelles). L'expérience montre que sans cette concentration la personne perd son attention et glisse dans le sommeil ou s'identifie à des pensées non ordonnées (très proche du rêve). Ce principe de concentration est tiré du raja yoga. Il s'agit donc avant tout d'un entraînement destiné à conserver l’œil attentif et non impliqué du scientifique, de l'observateur devant l'expérience de son intériorité.

 

******

 

TECHNIQUES DE RELAXATION

La sophrologie pédagogique utilise des techniques de relaxation profondes (appelées « sophronisations ») comme base d'apprentissage de techniques mentales. Selon les expériences d'Edmund Jacobson ces techniques permettent d'amener à un état modifié de conscience appelé en sophrologie « état sophroliminal ». La relaxation progressive qu'il a mis au point est un exemple de techniques de relaxation utilisé en sophrologie.

 

Cet état modifié de conscience peut être atteint en relaxation par des méthodes dites auto-concentratives dans le cas de l'approche pédagogique. Pour mieux définir ce phénomène de concentration on peut le rapprocher du principe de maintien de l'Attention. Dans le cadre de cette approche l'objet de l'attention est le phénomène de la pensée.

 

TECHNIQUES MENTALES

 En pratiques les techniques les plus couramment utilisées sont :

Le contenu est lié à l'objectif personnel (gestion du stress, préparation mentale, développement personnel, etc.).

 

 

EFFETS

Les expériences scientifiques d'Edmund Jacobson sur la relaxation profonde montrent un état d'atonie à l'électromyogramme semblable à celui retrouvé en sommeil paradoxal, avec prédominance des ondes alpha mesurables à l'électro-encéphalographie. Les effets psychosomatique de la relaxation et de la méditation commencent à être bien connues dans monde scientifique. Les recherches neuroscientifiques de Sara Lazar et de Richard Davidson, entre autres, montrent les effets bénéfiques d'une tel pratique sur le cerveau. En état de relaxation profonde, le corps et le mental étant dans un état similaire au sommeil paradoxal, le métabolisme est considérablement abaissé et tout le corps entre dans un état homéostatique. La pratique de ces techniques a comme finalité d'amener à l'expérience des états modifiés de conscience similaires à ceux décrits dans le Samyama du raja yoga.

 

D'un point de vue plus pratique, c'est l'augmentation du phénomène d'attention de la conscience utile dans à peu près toutes les activités humaines. On retrouve aussi l'augmentation de la concentration, l'harmonisation du système neurovégétatif parasympathique (Système nerveux autonome) avec la régulation du système circulatoire et respiratoire. Cela a pour effet une réduction du stress, de la fatigue et de l'anxiété. Une pratique régulière permet une meilleure gestion des émotions et une action concrète sur les troubles psychosomatiques courants (maladie de peau, migraine, mal de dos, etc.)

 

 ******

 

APPLICATIONS

La Sophrologie pédagogique est utilisée pour la préparation mentale dans un certain nombre de domaines de la vie sociale comme le passage d'examen, la préparation sportive, la préparation à l'accouchement, la gestion des situations engendrant un stress, mais aussi dans le développement personnel ou l'amélioration de l'estime de soi. Du fait de l'acquisition et de la maîtrise par soi-même des techniques il n'y a pas besoin de support extérieur pour se préparer mentalement à la situation à dépasser ou au comportement à modifier.

 

Un autre objectif, liée directement à la technique utilisée (voir section la relaxation), est le renforcement du phénomène de l'Attention nécessaire dans de nombreux domaines d'activité dont en thérapie dans le cas du trouble du déficit de l'attention.

 

 

LES SOPHROLOGUES DE L'APPROCHE PÉDAGOGIQUE

Les sophrologues, en règle générale, se regroupent en associations qui reflètent l'orientation particulière de leur école. À part quelques associations qui les reconnaissent, les sophrologues de l'approche pédagogique sont plutôt des cavaliers seuls. Leur formation est différente de celle des autres écoles à cause du caractère pédagogique plus approfondi. Les écoles de cette orientation forment d'abord et avant tout des individus à leur propre maîtrise avant de les former comme professionnels. La raison est qu'ils devront transmettre un savoir de manière rigoureuse et basé sur la réalité de ce qu'ils ont réalisé sur eux-mêmes. (Cartes des praticiens)

Suivre mes actualités

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle

​© 2019 Benjamin Bouguier Sophrologue